L’éveil de nouveaux porteurs de parole d’âme et de coeur

Lorsque je porte mon regard sur ce qui marque ma génération, et plus encore les générations suivantes, je constate que la tendance est de vivre dans une société en perte de repères, en déconnexion avec ce qui « faisait sens » mais qui n’est plus ; une société où se développent des réflexes de repli identitaire, d’individualisme et de pensée unique. Ces réflexes conduisent à des impasses dans la possibilité d’un « vivre ensemble » sans conflit ni rejet de l’autre.
Mon époque est aussi marquée, à mon sens, par une nouvelle manière de « supporter » le monde en se déconnectant d’avec soi-même. Pour t’en convaincre, regarde si tu connais beaucoup de personnes autour de toi qui n’ont pas de problème avec « le temps » ! As-tu observé, toi aussi, qu’il n’était quasi plus possible de manger ou de participer à une réunion sans que les gens soient en permanence reliés à leur téléphone ?! On est là, et en même temps, on n’est pas là ! C’est bizarre.

Bien heureusement, notre monde actuel n’est pas QUE cela ! Le monde bouge de manière également positive, même si la majorité d’entre nous reste encore prisonnière de vieux postulats, de conditionnements sociaux, familiaux, sociétaux, et de schémas de pensée erronés et dépassés. Tout cela nous limite actuellement dans notre évolution.

Je crois que l’évolution à laquelle nous sommes invité-es actuellement, parfois un peu brutalement, est d’acquérir la capacité à accueillir le changement. Autrement dit, à cesser d’y résister. L’heure ne semble plus être à la RÉSISTANCE mais à l’ouverture des cœurs et des consciences, au désir et au plaisir d’évoluer, de changer, de bouger, d’avancer. Les bénéfices des changements dans nos modes de pensées et nos comportements sont aujourd’hui insoupçonnés. Et c’est là qu’entrent en scène les conférenciers de talents !

Convaincue par l’utilité de ces nouveaux conférenciers d’âme et de coeur, cela faisait plusieurs années que je me disais « un jour, je mettrais en place une « École » de conférenciers professionnels permettant d’encourager l’émergence de talents – souvent peu ou mal connus – qui ont des choses à dire et qui proposent de nouveaux regards et une nouvelle manière de penser ce monde en perpétuel changement ». C’est chose faite !

Tout le monde est devenu conférencier ! Comment faire ?

L’évolution du « marché » des conférenciers-ères est ainsi faite que l’appât du gain rapide a amené certaines personnes à croire ou à faire croire que « tout le monde » pouvait devenir conférencier-ière. Une technique oratoire apprise aux Etats-Unis (ça fait mieux !) et hop ! Beaucoup s’auto-proclament « conférencier » sous prétexte d’avoir parlé avec un micro durant 20 minutes devant une salle de 20 personnes. C’est vrai.

Mais, comme tout phénomène à la mode, je crois qu’il faut laisser le temps au temps. Ça passera. Tout passe.

Revenons aux choses sérieuses : Comment identifier les conférencier-ières  d’âme et de coeur ? 

Ils ont cela de différents que ça leur prend souvent plus de temps que les autres pour émerger. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils incarnent totalement leur sujet et qu’ils ont cette capacité de laisser durablement une trace dans la conscience de leurs publics. Pourtant, ils se posent également pas mal de questions de « légitimité ». Ce genre de questions que la majorité ne se pose jamais.

A ce stade, sache que si tu ressens cela également, c’est plutôt bon signe !

Les Conférenciers d’âme et de coeur nous transmettent des « secrets »… Je veux dire par là qu’ils ne trouvent pas leurs contenus dans un livre à la Fnac pour monter leur conférence en 4 étapes clés pour réussir sa vie ! Non, ils ont une parole juste et authentique. Simplement parce que c’est leur parole qu’ils expriment avec beaucoup d’authenticité.Voilà pourquoi ça leur prend souvent plus de temps pour émerger.

Enfin, ces conférenciers sont de celles et ceux qui, non seulement inspirent véritablement les foules, autrement dit qui sont capables de remplir de très grosses salles, mais également qui sont voués à durer dans le temps.

Quel est leur point fort ?

Leur point fort, qu’ils prennent souvent pour un point faible au départ : ils présentent la caractéristique d’être des personnes particulièrement « humbles ».

Alors, si tout cela te parle et que tu entends cette petite voix parfois te ronger de l’intérieur parce que tu sens avoir vraiment quelque chose à transmettre au monde, je ne peux que t’encourager à oser te lancer parce nous en avons tous besoin et qu’ils existe aujourd’hui sans doute un public qui souffre de ne pas pouvoir t’entendre et t’écouter.