S’ouvrir à plus de conscience et de cohérence

Je resterais toujours impressionnée par le poids de l’image  publique dans la vie d’une personnalité publique. Celle-ci a un impact direct dans sa réussite ou son échec. La compréhension des évolutions sociétales en jeu font partie des ingrédients du processus qui mène à gagner une élection mais aussi à pouvoir agir en conscience et avec intégrité. Cette image publique est le reflet de 2 composantes : l’état interne de la personne, l’état externe de la société.

Ceci m’a amené à constater que les personnes qui échouaient avaient toujours une stratégie qui n’était pas cohérente entre ce qu’elles étaient, ce qu’elles incarnaient et les attentes de leurs électeurs ou de leurs publics.

Se faire élire relève d’un processus complexe composé d’un mélange subtil d’éléments à la fois psychologique et sociologique. La majorité des échecs proviennent d’un décalage entre l’image que le-la candidat-e a de lui-elle (son image vécue), l’image « fabriquée » par les médias et l’image que l’opinion se fait de la personne. Ce décalage est dû à une incohérence entre la psychologie du candidat-e  (son image, son type de charisme, de ses valeurs moteur etc.) et la sociologie des électeurs-trices (caractéristiques, attentes, besoin etc.).

Les responsables politiques et les candidat-e-s sont aujourd’hui confronté-e-s à une transition importante. Comment se comporter face à ces grands bouleversements ?

La simple compréhension des mécanismes de construction de son image publique et l’ouverture à une connaissance nouvelle des règles du changement ainsi que de ses propres fonctionnements peuvent permettre l’élaboration d’une stratégie de campagne gagnante. L’important étant de comprendre, en premier lieu, qu’il est inutile d’essayer de faire « comme avant » car cela ne marche plus !

Pour celles et ceux qui souhaitent être guidé-e-s dans cette nouvelle connaissance, mes accompagnements ont pour vocation de faire en sorte que les candidat-e-s puissent comprendre la transition qu’impose les électeurs actuellement, qu’ils-elles puissent se détacher de la peur de leur image publique en apprenant, notamment, comment leur image se construit (quels sont les leviers) afin de s’adapter à ces évolutions et ainsi se préparer efficacement pour gagner une élection.

Pour échanger à ce sujet avec moi, je vous remercie de me laisser un message ici afin de que puisse vous contacter personnellement.